CONNEXION ADHERENTS >
F T RSS

Titre professionnel « Enseignant(e) de la Conduite et de la Sécurité Routière » : RC et REAC !

Dans le cadre de la création du titre professionnel « Enseignant(e) de la Conduite et de la Sécurité Routière » (TPECSR), qui désormais remplace le BEPECASER, vous trouverez ci-contre, le Référentiel de Certification (RC) et le Référentiel Emploi Activité Compétences (REAC).
Ces documents resteront à la disposition de tous sur notre site Internet et dans la rubrique « CFM Titre Pro et CQP ».
RCV2_ECSR_V01_28042016
REAC_ECSR_V01_28042016
Fiche_DGEFP_ECSR_2016

Diaporama ANFA sur le déploiement et la mise en œuvre des certifications du secteur écoles de conduite.

Vous trouverez ci-contre, le diaporama présenté par l’ANFA dans le cadre de la visioconférence organisée le 30 mai dernier sur le déploiement et la mise en œuvre des certifications concernant le secteur des écoles de conduite, qui comprend :
– Le panorama des qualifications.
– Le CQP « responsable d’Unité(s) d’Enseignement de la Sécurité routière et de la conduite » qui remplace la capacité de gestion.
– Le point sur le Titre Professionnel Enseignant de la Conduite et de la Sécurité Routière.
Ce document restera à la disposition de tous sur notre site Internet dans l’espace « CFM Titre Pro et CQP ».
Cliquez ici : ANFA diaporama CQP et TP du 30 mai 2016

Procédures d’inscription aux examens du code de la route : Groupe la Poste et SGS.

Vous trouverez ci-contre les procédures d’inscription aux examens du code de la route proposées par le groupe de la Poste et la société SGS.
Passer mon code avec La Poste_Site d’inscription pour les clients professionnels
SGS OBJECTIF CODE

Nous sommes intervenus auprès de la DSCR car nous avons relevé des erreurs, notamment en matière de tarification d’un droit d’examen, sur le document provenant de La Poste.
Après échange de mail, on nous confirme bien qu’il s’agit d’une « coquille » et qu’un nouveau document de La Poste va paraître.

Communiqué commun CGPME – FNSEA – MEDEF – UDES – UNAPL – UPA.

Communiqué de Presse :
Alors que les mouvements sociaux que connaît la France depuis plusieurs semaines s’intensifient, nous, représentants des entreprises, tirons aujourd’hui le signal d’alarme.
Les grèves dans les transports et les difficultés d’approvisionnement en carburant commencent à impacter l’activité économique dans notre pays. Certaines entreprises tournent au ralenti, les plus fragiles d’entre elles voyant même leur existence menacée.
Cette situation ne peut perdurer sans conséquences graves pour les entreprises mais également pour les salariés, confrontés à des difficultés quotidiennes grandissantes.
La surenchère actuelle dépasse le cadre acceptable d’un mouvement de contestation. La violence des propos et des actes ne sont pas admissibles.
Si la grève est un droit, il y a également un droit de la grève qui ne peut avoir pour seule finalité de semer le désordre.
Face à cette situation, il appartient à l’État de veiller au respect du droit et de prendre les mesures permettant de garantir l’intérêt général, la liberté de travailler et de circuler librement.
Les acteurs du dialogue social, quel qu’ils soient, doivent eux, mesurer les conséquences de leurs actes dans un contexte économique difficile conduisant à des replis identitaires.
Nous en appelons à la responsabilité collective de chacun pour que les outrances au service d’intérêts particuliers ne mettent pas en danger ce bien commun que sont les entreprises françaises.
CP-commun-contre-blocages