Archives pour la catégorie Nos Actions

Loi MACRON : L’Intersyndicale en commission technique à l’Assemblée Nationale !

Mardi 21 avril dernier, de 15 h à 17 h 00, l’Intersyndicale a été reçue par la commission technique co-présidée par le rapporteur SAVARY (art 8 et 9 loi Macron) et par le député FROMENTIN auteur d’un projet de loi sur la privatisation de l’examen du permis de conduire (sachant bien sur, que le principal sujet était le projet de loi Macron).
Tout d’abord nous noterons que le rapporteur SAVARY tient ses engagements puisqu’il nous avait promis de nous recevoir quand le texte reviendrait à l’Assemblée Nationale après l’examen au Sénat.
L’UNIDEC a défendu la profession et son cœur de métier : LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE.
Cliquez sur le lien ci-dessous pour prendre connaissance de notre compte rendu détaillé de cette importante réunion.
CR réunion Assemblée Nationale
Annexe 1 – amendement démarche qualité
Annexe 2 – Oui le permis de conduire est cher
Annexe 3 – amendement fonds de garantie
Annexe 4 – amendement livret épargne sécurité routière

L’UNIDEC était en Assemblée Générale le samedi 14 mars dernier.

C’est devant une assistance nombreuse mais oh combien sympathique que s’est tenue, ce samedi 14 mars 2015 au Novotel de Charenton le Pont, l’Assemblée générale de l’UNIDEC.
Il est vrai qu’en raison de la conjoncture professionnelle actuelle, liée notamment à la loi Macron et ses aspects particulièrement désastreux pour l’avenir de l’éducation à la sécurité routière, les motivations pour participer à cette importante réunion étaient toutes trouvées !
IMG01Nos adhérents ont donc répondu présent en nombre, heureux de se retrouver tous ensemble avec une motivation toujours aussi intacte pour relever avec l’UNIDEC tous les défis qui se présentent à eux et à la profession.
IMG_3428Ainsi, l’enthousiasme et la combativité exprimés par tous les participants pour que l’UNIDEC continue la bataille (déjà bien engagée et qui porte ses fruits) auprès de tous les parlementaires afin d’obtenir les légitimes amendements à la loi Macron sur le permis de conduire, font plaisir à voir et ne peuvent qu’être synonymes de succès.
IMG_3432Alors OUI, avec l’UNIDEC le combat continu !
OUI, ensemble nous sommes plus fort !
Vous trouverez, en cliquant sur le lien ci-dessous, le diaporama  présenté pendant l’Assemblée générale.
AG UNIDEC- diaporama
L’UNIDEC a besoin de toutes les écoles de conduite !
Exploitants, ne restez plus isolés et venez nous rejoindre !
bulletin Adh ASAV unidec 2015
comment remplir adhésion
l’UNIDEC 2015 services aux adhérents

Pic de pollution et circulation alternée : Les écoles de conduite bénéficient d’une dérogation obtenue en son temps par l’UNIDEC !

Dans cette période de pic de pollution, où l’on nous parle de la mise en place de la circulation alternée sur la région parisienne, il nous semble utile de rappeler, que grâce à un procès intenté et gagné par l’UNIDEC, les véhicules-écoles ne sont pas concernés par cette mesure.
A cet effet, vous trouverez ci-joint :
– l’annexe 6.1 de l’arrêté inter-préfectoral n° 2014-00573, dont l’article 6 fixe la liste des véhicules bénéficiant d’une dérogation à la mesure de circulation alternée (voir autres véhicules),
– l’annexe 5.2 du même arrêté qui dresse également la liste des véhicules bénéficiant d’une dérogation à la mesure d’interdiction de circulation (idem, voir autres véhicules).
Il est toujours bon de rendre à César, ce qui appartient à César !
Comme il est toujours bon de se souvenir que l’UNIDEC agit toujours, certes sans trompettes ni tambours, pour le bien de notre profession !
CP 21 mars 2015 circulation alternée + annexe
Extraits de l’arrêté inter-préfectoral en cas de pollution
–  Circulation alternée dérogation liste des véhicules
Pollution interdiction de circulation dérogation liste des véhicules

Côtes d’Armor : L’UNIDEC a été reçue par Monsieur le Préfet.

Le 10 avril dernier, une délégation UNIDEC, composée du président départemental et du secrétaire général national, a été reçue par Monsieur le Préfet des Cotes d’Armor.
Cette audience avait pour but  de lui exposer toutes les difficultés rencontrées par les professionnels ainsi que les graves conséquences « économiques et sociales »  engendrées par une insuffisance dramatique et rédhibitoire en matière de places d’examen dans le département.
Vous trouverez ci-contre, en cliquant sur les liens :
Notre compte rendu de cette audience : Communiqué UNIDEC dpt 22
La réponse de M. le Préfet : lettre du préfet 22 à l’unidec

Insuffisance de places d’examen au permis de conduire : L’UNIDEC continue ses actions !

Les manifestations du 14 février dernier n’ont pas fait bouger l’administration qui reste totalement sourde à l’insuffisance de places d’examen dont nous souffrons tous, professionnels et candidats.
Que dire de la façon dont le CSER de mars dernier a abordé le sujet,  si ce n’est qu’il ne s’agit là que d’une véritable provocation à l’égard de la profession et des usagers du service public des examens du permis de conduire !
Ainsi à entendre l’administration, il n’y aurait pas de problème de places tout simplement parce que « les tranches d’âges sont constantes au même titre que le nombre d’examinateurs » !!!
De qui se moque t-on ?
Comment peut-on tenir de tels propos alors même que de plus en plus de départements sont totalement sinistrés, que les délais d’attente, pour passer ou repasser un examen du permis de conduire, dépassent l’entendement.
Que ceux qui tiennent ces propos aient le courage d’aller les déclarer devant les candidats et les professionnels des départements sinistrés tels que : (Liste non exhaustive)  les Alpes-Maritimes, les Côtes d’Armor, la Drôme, l’Ardèche, etc.
Nul doute qu’ils y seront bien accueillis et entendus !

Pour notre part, et comme nous vous l’avons dit, nous continuons, avec nos collègues du CNSR, nos actions telles que :
La pétition nationale des candidats au permis de conduire (nous avons déjà reçu des milliers de signatures) pour laquelle nous vous demandons de continuer à la faire signer par tous vos candidats.
Une première démarche juridique, par l’intermédiaire d’un courrier officiel d’interpellation, émanant de notre cabinet d’avocats, auprès de la DSCR afin d’obtenir des informations précises sur la gestion des effectifs des IPCSR et sur la nature exacte des missions qui leur sont confiées. (Courrier à votre disposition en fin d’article.)
Il ne suffit pas de nous dire que les IPCSR sont de plus en plus nombreux, nous souhaitons savoir où ils sont et ce qu’ils font ! Non pas que nous voulons limiter leurs prérogatives ou leurs champs d’intervention (ce n’est pas de notre responsabilité), mais nous voulons savoir si tout est fait pour que leur mission : « FAIRE PASSER DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE » soit réalisée.
Nous ne voulons pas, non plus,  qu’on nous dise que tout va bien puisque le nombre d’IPCSR correspond au nombre de places dont nos élèves ont besoin alors même que la situation, dans bon nombre de départements, est catastrophique, parce que les inspecteurs sont affectés à d’autres missions.

Voilà, le train de nos actions (d’autres sont en préparation) est en marche et nous avons besoins de vous tous (professionnels et candidats) pour le faire avancer encore plus vite.
Professionnels, peu importe que vous soyez syndiqués ou non, le combat engagé est pour vous, pour votre profession et pour vos candidats. Mobilisez-vous et montez dans le train !
– Courrier de notre cabinet d’avocats adressé à la DSCR : AVOCATS