Dématérialisation et ANTS : Message à toute la Profession !

Depuis des mois, l’UNIDEC et le CNPA ER agissent auprès de notre administration de tutelle (DSR au ministère de l’intérieur) pour que la dématérialisation des dossiers d’inscription au permis de conduire soit efficiente, opérationnelle et qu’elle soit synonyme de simplification pour tous.
– Dès le mois d’avril, le CNPA et l’UNIDEC ont organisé une manifestation publique à Paris sur ce sujet et obtenu un rendez-vous avec le directeur de cabinet du Ministre de l’intérieur. Ce rendez-vous a permis d’échanger enfin de façon concrète sur les difficultés de la mise en place du dispositif.
– A l’issue de ce rendez-vous, des avancées techniques ont été obtenues, mais malheureusement celles-ci ne se sont pas encore concrétisées de façons satisfaisantes.
L’ANTS, que vous connaissez tous, ne fonctionne toujours pas correctement !
Nous n’avons cessé, avec nos collègues du CNPA, d’intervenir auprès de notre administration pour dénoncer tous les dysfonctionnements de la dématérialisation et réclamer le report de sa généralisation au motif légitime que celle-ci « non-opérationnelle » engendre une multitude de problèmes pour les écoles de conduite et pour les candidats.
Dans le même temps, nous avons lancé une pétition nationale (des milliers de signature reçues) pour revendiquer d’une part le mandat-élève et d’autre part, compte tenu de la situation de dysfonctionnement de l’ANTS, la réouverture provisoire des bureaux d’accueil dans les préfectures et DDTM pour l’enregistrement des dossiers des candidats.
Il est regrettable que la DSR n’est pas souhaitée nous entendre et qu’elle ait décidé malgré tout d’engager une généralisation sur tout le territoire, généralisation à notre sens bien trop hâtive !
Certes, le Secrétaire Général du Ministère de l’intérieur  a répondu favorablement à notre demande concernant le mandat-élève et celui-ci sera introduit dans le dispositif ANTS dès que possible.
C’est une première victoire et nous nous en félicitons !
Mais pour autant, la situation se dégrade de plus en plus, l’ANTS dysfonctionne toujours, les écoles de conduite galèrent de plus en plus, les dossiers ne s’enregistren
t toujours pas ou mal et les candidats ne peuvent entrer en formation !
Vous connaissez la suite, la situation actuelle est suffisamment catastrophique et démonstrative !
L’UNIDEC et le CNPA, agissant seuls sur ce dossier depuis le début, constatent qu’il est bien étrange qu’une organisation totalement absente sur ce sujet pendant plus de 6 mois, appelle aujourd’hui à une manifestation publique à quelques jours des fêtes de fin d’année ! (Où étiez-vous ?  Que faisiez-vous ?)
De qui se moque-t’on ?
Cela ressemble à de la démagogie, à de la récupération !
Nous aurions tellement mieux apprécié que cette « organisation » se joigne à nous dès le début de ce combat, notamment quand il s’agissait d’être UNIS face à l’administration pour faire entendre la voie de la raison !
Aujourd’hui, avoir le toupet de faire croire qu’elle se bouge, c’est du trompe l’œil !
Ensemble, le CNPA et l’UNIDEC appellent TOUTES les écoles de conduite à les rejoindre et à s’engager dans les actions qu’ils organisent conjointement pour la défense de la profession.

C’est par l’action de nos organisations CNPA et UNIDEC en intersyndicale que nous gagnerons :
« La dématérialisation doit être synonyme de simplification pour les écoles de conduite ET NON PAS DE PARCOURS DU COMBATTANT ! »
Surveillez vos messageries et ensemble soyons plus forts !