Dématérialisation des inscriptions au permis de conduire : La grogne s’amplifie !

images
Oui la colère (justifiée) monte car malgré les promesses faites, rien ne s’améliore !
Pire, alors que le dispositif est très loin de bien fonctionner (au secours !) l’administration s’engage (sans trop le dire ouvertement) sur la généralisation de la dématérialisation avec pour conséquence la fermeture des bureaux d’accueil pour les auto-écoles dans de plus en plus de préfectures !
A quoi bon avoir fait une expérimentation (!) si ce n’est en fin de compte pour ne pas tenir compte des nombreux dysfonctionnements rencontrés pendant cette période afin de les corriger.
Pourquoi vouloir à tout prix généraliser un dispositif insuffisamment prêt, qui pose de très nombreux problèmes et, dans le même temps, supprimer l’accueil des écoles de conduite dans les préfectures ?
La situation pourrait prêter à rire (une fois de plus la charrue est mise avant les bœufs !) si les écoles de conduite et les candidats n’avaient pas à en subir les conséquences !
Faut-il, encore une fois, aller dans la rue pour nous faire entendre ?
L’UNIDEC lance un dernier appel à l’administration :
Puisque le dispositif n’est pas encore à ce jour suffisamment opérationnel ;
Puisqu’il pose encore de trop nombreux problèmes aux professionnels et qu’il ne leur apporte pas la simplification tant attendue (ex : le mandat-élève, etc…) :
L’administration se doit de maintenir dans toutes les préfectures l’accueil des écoles de conduite et ce, jusqu’à ce que la dématérialisation soit réellement efficace .
Ce serait tout simplement du bon sens et c’est tout naturellement  notre demande !
A défaut, le bon sens s’exprimera tôt ou tard dans la rue !