Archives pour la catégorie Infos Economique

Aide à l’embauche dans les PME de moins de 250 salariés !

Embauche PME.jpg  aide à l'emploi     Embauche PME.jpg

Le 18 janvier dernier, lors de ces vœux aux acteurs de l’entreprise et de l’emploi, le Président de la République a confirmé une prime à l’embauche dans les PME (de moins de 250 salariés en 2015).
Il s’agit d’une prime trimestrielle de 500 € dans la limite de 2 ans de contrat, soit 4 000 € au maximum pour le recrutement réalisé à partir du 18 janvier 2016 et jusqu’au 31 décembre 2016, versée pour les salaires jusqu’à 1,3 fois le SMIC.
Les contrats concernés :
CDI; CDD de 6 mois et plus, transformation de CDD en CDI, contrat de professionnalisation d’une durée supérieure ou égale à 6 mois.
Cumul :
Cette aide est cumulable avec les autres dispositif existants.
Réduction générale bas salaire, pacte de responsabilité et de solidarité, crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE). Pour plus d’info, cliquez ci-dessous.
PME Embauche
Décret instituant une aide à l’embauche dans les PME
Complément d’information avec la circulaire CGPME et le formulaire de demande de prise en charge.
Circulaire CGPME aide à l’embauche PME
Aide à l’embauche-demande de prise en charge

Au 1er janvier 2014, le taux du CICE passe à 6 % !

Un nouveau taux pour le crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE). Source : D.I.L.A. du 09/12/2013.
En vigueur depuis janvier 2013, le Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi (CICE) équivaut à une baise de cotisations sociales, sous la forme d’une réduction de l’impôt à acquitter en 2014 au titre de l’exercice 2013.
Son taux, qui était de 4 % des rémunérations brutes versées au titre de 2013 (année de lancement du CICE), passe à 6 % à partir du 1er janvier 2014.
Rappel : Le CICE est un avantage fiscal qui concerne les entreprises employant des salariés, soumises à un régime réel d’imposition (ce qui exclut les micro-entreprises et les auto-entrepreneurs), quels que soient leur forme et le régime d’imposition de leur résultats (impôts sur le revenu ou impôts sur les sociétés).
L’assiette de ce crédit d’impôt est constituée par les rémunérations brutes soumises aux cotisations sociales (masse salariale), versées par les entreprises dans la limite de 2,5 fois le SMIC.
Ci-contre,  la fiche descriptive formulaire 8944.
fiche descriptive formulaire_8944

SEPA : Au 1er janvier 2014, de nouvelles normes pour les moyens de paiement !

Rappel : A compter du 1er février 2014, tous les virements et prélèvements effectués par l’ensemble des acteurs économiques devront être aux normes SEPA, conformément aux règles européennes.
Toutes les entreprises, sans exception, quelle que soit leur taille ou leur activité, sont concernées, même si elles ne font que des opérations en France !
A 10 mois de la date butoir (après le 1er février 2014, les entreprises ne pourront plus utiliser que le virement et le prélèvement SEPA pour leurs opérations nationales et / ou transfrontalières) les banques françaises sont mobilisées pour informer et sensibiliser les entreprises, notamment les TPE / PME afin qu’elles passent le plus rapidement possible aux normes SEPA.
Dans cet esprit, l’UNIDEC met à votre disposition les documents suivants : (Cliquez sur les liens ci-dessous)
banque-sepa-depliant
Les-clés-de-la-banque-mini-guide-entrepreneur-numéro-13-Préparez-vous-au-prélèvement-SEPA
Fiche-SEPA-190420131

Découvrez le Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi (CICE) !

Entré en vigueur le 1er janvier 2013, le crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) est un avantage fiscal qui concerne TOUTES les entreprises employant des salariés et équivaut à une baisse de leurs charges sociales.
Nous vous proposons de découvrir cet important dispositif, notamment pour ceux d’entre-vous qui ont des besoins de trésorerie.
Cliquez ici pour en prendre connaissance : CICE

Crédits de trésorerie pour les TPE et PME.

En raison des nombreuses difficultés que rencontrent les TPE et PME pour financer leur trésorerie, notamment en raison d’un allongement des délais de paiement, le Ministre de l’Économie et des Finances a annoncé la mise en place d’une garantie délivrée par Oséo, filiale de la BPI, appuyée sur un fonds de 500 millions d’euros.
Cette nouvelle disposition d’aide, ouverte à toutes les TPE et PME, fait suite à une demande de la CGPME.
Cliquez ici pour en savoir plus : crédit de trésorerie pour TPE -PME