Archives pour la catégorie ESPACE ADHERENTS

Méthode nationale d’attribution des places d’examen du permis de conduire !

La nouvelle méthode d’attribution des places d’examen du permis de conduire entrera en vigueur au 1er janvier 2017.
Un arrêté modifiant l’arrêté du 22 octobre 2014 sera publié très prochainement.
Cette nouvelle méthode prévoit dans le calcul des droits à places, la prise en compte de la capacité de formation des établissements d’enseignement de la conduite et de la sécurité routière, c’est à dire, le nombre de formateurs par établissement et par catégorie.
En conséquence, les responsables des établissements auront désormais l’obligation de déclarer, en équivalents temps plein (ETP), le nombre de formateurs rapporté à chaque catégorie de permis pour lesquelles ils demandent des places d’examen.
Ces premières déclarations devront être faites dans le courant du mois de novembre 2016, pour qu’elles soient prises en compte dans le calcul des droits à places de janvier 2017.
Attention, l’absence de déclaration à cette date ne leur permettra pas de bénéficier de l’éventuel surcroît de places d’examen générées par cette nouvelle méthode, leurs droits resteront alors inchangés.
A titre d’information, vous trouverez ci-contre le courrier adressé à l’UNIDEC par Monsieur Emmanuel BARBE ainsi que le courrier qu’il adresse à toutes les écoles de conduite.
courrier DISR a UNIDEC
– courrier DISR aux EECA

Arrêté du 11 juillet 2016 fixant les conditions d’établissement, de délivrance et de validité du permis de conduire.

L’arrêté du 11 juillet 2016 modifiant l’arrêté du 20 avril 2012 fixant les conditions d’établissement, de délivrance et de validité du permis de conduire vient de paraître au JO du 20 juillet 2016.
Le présent arrêté a pour objet d’appliquer les dispositions du décret 2016-516 du 26 avril dernier relatif à l’organisation de l’ETG assurée par l’autorité administrative.
Il modifie également le délai de représentation en cas d’échec à l’ETG organisé par l’autorité administrative.
Ce délai passe d’une semaine à DEUX jours pour s’aligner au plus près des conditions de passage chez un opérateur agréé (pas de délai). Enfin il définit les personnes autorisées à assister aux épreuves théoriques lorsqu’elles sont organisées par l’administration.
arrêté relatif aux conditions de délivrance validité du PC

Réforme du « permis à un euro par jour » : Les nouveaux textes.


Les textes relatifs à la réforme du « permis à un euro par jour » ont été publiés au Journal officiel du 1er juillet 2016.

Vous trouverez ci-dessous :
– Le décret instituant une aide au financement de la formation à la conduite et à la sécurité routière.
– L’arrêté portant approbation de la convention entre l’État et les établissements de crédit relative aux prêts ne portant pas intérêts destinés à financer une formation à la conduite et à la sécurité routière.
– L’arrêté portant aprobation de la convention type entre l’État et les établissements d’enseignement.
Décret aide au financement du permis
Convention permis 1 euro entre l’État et établissements de crédit
Convention permis 1 euro entre l’État et les EECSR
Les présents textes sont exécutoires dans un délai de trois mois.
L’objectif  de la réforme est de faciliter l’accès au permis de conduire pour les jeunes en ouvrant le dispositif du permis à un euro par jour :
– Aux candidats qui ont déjà bénéficier de ce dispositif et qui souhaitent, après un échec à l’examen pratique, financer une formation complémentaire par un prêt de 300 € ;
– Aux candidats qui n’ont pas encore bénéficier de ce dispositif lors d’une 1ère inscription à un formation et qui souhaitent lors d’une nouvelle inscription (après abandon ou échec), souscrire un prêt ;
– Aux candidats qui souhaitent bénéficier du dispositif pour financer une formation au permis A1 ou A2.
Enfin, une note explicative sera adressée aux EECSR dans les prochaines semaines.

Procédures judiciaires au TGI de Lyon : Nouvelles victoires de l’UNIDEC !

Toujours dans le cadre des actions judiciaires engagées par l’UNIDEC à l’encontre de « travailleurs indépendants » non respectueux de la réglementation professionnelle, vous trouverez ci-contre deux nouvelles décisions rendues par le Tribunal de Grande Instance de Lyon (bureau des urgences).
– La 1ère consiste d’une part, au travers d’un protocole d’accord, à la reconnaissance du travailleur indépendant d’avoir commis des infractions et d’autre part à s’engager à respecter désormais la réglementation professionnelle et à ne plus réitéré ses pratiques.
Dans le cas contraire, le travailleur indépendant devra verser la somme de 1 500 € à l’UNIDEC par nouvelle infraction à la réglementation professionnelle.
– La seconde, condamne le travailleur indépendant à cesser toute publicité pour l’enseignement de la conduite, qu’elle qu’en soit la forme, à retirer son annonce sur le site Internet « leboncoin » sous astreinte provisoire de 500 € par infraction constatée.
Condamne également à verser à l’UNIDEC un euro à titre symbolique de dommages et intérêts et 800 € au titre d’indemnité de procédure.
Jugement UNIDEC – Mr CORAZZOL du 03 05 2016-1
Jugement UNIDEC – Mr AYNE du 03 05 2016-1
Encore une fois, les décisions de justice ainsi rendues confirment le bienfondé des actions juridiques entreprises par l’UNIDEC au titre de la défense de la profession.
D’autres décisions de justice sont attendues pour plusieurs autres actions judiciaires entreprises et engagées par l’UNIDEC seule !
Exploitants, le combat mené par l’UNIDEC est aussi votre combat !
Rejoignez-nous, apportez-nous votre soutien !
Ensemble, soyons plus fort.