Lutte contre l’insécurité routière : Communiqué de Presse du Ministère de l’intérieur.

Depuis le 20 novembre, sont entrées en vigueur deux des onze mesures de sécurité routière de la loi de modernisation de la justice du XXIe siècle issues des décisions du Comité interministériel de la sécurité routière du 02 octobre 2015.
La première :
Permet désormais que les véhicules contrôles en dépassement de 50 km/h (ou plus) de la vitesse maximale autorisée soient immobilisés et immédiatement placés en fourrière par les force de l’ordre. Cette mesure est aussi bien applicable pour les conducteurs Français qu’étrangers !
La seconde :
Création d’un délit spécifique de conduite d’un véhicule en faisant usage d’un permis de conduire faux ou falsifié qui sera désormais puni de cinq ans d’emprisonnement, de  75 000 euros d’amende et de plusieurs peines complémentaires, dont celle de la confiscation du véhicule.
CP-mesures grand excès de vitesse et faux permis